Les lois naturelles de l’enfant, ces lois d’apprentissage innées, tentées de démontrer grâce à une expérience sur des enfants

Parce que la rentrée scolaire est l’occasion de s’interroger sur les pédagogies alternatives, on lit “les lois naturelles de l’enfant”, et on se demande ensuite pourquoi les théories de Céline Alvarez ne sont pas pratiquées à grande échelle !

Le livre de Céline Alvarez débute par cette interrogation : “Et si nous repensions l’école à partir des lois naturelles de l’apprentissage?”. Il existerait en effet selon elle, et selon la pédagogie Montessori dont elle s’inspire, des règles d’apprentissage innées et communes à tous : des lois naturelles. Elle décide de démontrer cette hypothèse grâce à une expérience in situ : enseigner elle-même à des enfants de maternelle, grâce à une pédagogie basée sur ces lois naturelles à des enfants. L’expérience est acceptée, à condition de la réaliser en zone d’éducation prioritaire, où de nombreux élèves sont en retard scolaire. Le livre  “les lois naturelles de l’enfant” part de l’hypothèse de Céline Alvarez et détaille son expérience afin de la démontrer : l’auteure expose une à une chacune de ces lois naturelles et les confrontent en effet à la réalité de 3 années au cours desquelles la pédagogue est devenue professeur, caméra allumée et carnet de notes à portée de main.

Elle décrit, photos à l’appui, la méthodologie, ainsi que les progrès des élèves.

On apprend par exemple que l’autonomie et la responsabilisation de l’enfant a permis à un garçon de 3 ans d’apprendre à lire quasiment seul, ou à une élève de 4 ans de rattraper un retard de plusieurs mois, et même d’être en avance sur le programme scolaire.

La réputation de la pédagogie Montessori n’est plus à faire. Nombre de parents ne jurent que par elle. Et il est vrai que si vous avez pu croiser des enfants évoluant dans des écoles Montessori, vous avez pu être étonnés de leur capacité à s’exprimer clairement, de leur confiance en eux, et de leurs facultés à se concentrer sur une tâche. Là où Céline Alvarez innove, c’est dans l’évolution de cette pédagogie qu’elle met en pratique. Les exemples sont clairs et détaillés, parfois d’ailleurs un peu trop pour les non-professionnels de la pédagogie ou de l’enseignement.

Il n’empêche que ce livre recèle de cas concrets, reproductibles, qui peuvent permettre aux parents ou aux enseignants intéressés de le faire, de mettre en pratique cette pédagogie très facilement.

J’ai trouvé le style clair, le langage vulgarisé pour être compréhensible de tous, mais la description des expériences un tantinet longuette. Cependant, je ne peux que recommander la lecture de ce livre à quiconque s’intéresse aux pédagogies alternatives, même vaguement. En effet, les résultats impressionnants obtenus par les élèves ayant réalisé l’expérience valent à eux seuls la peine de s’y intéresser!

 

 

Suivre:
Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!