Tout tout tout, vous saurez tout sur le frifri

Tout tout tout, vous saurez tout sur le frifri

«Tout, tout, tout, vous saurez tout… sur le frifri! Le vrai, le faux, le laid, le beau, le dur, le mou, qui a un gros cou »

Haaaa Pierre Perret et le zizi ! Qu’est-ce que je ne l’ai pas chantée enfant, voire criée à poumons pleins, cette chanson m’apprenant « tout tout tout sur le zizi ». Je n’avais évidemment pas d’idée précise de ce que c’était réellement, un zizi, mais j’en avais au moins entendu parler parce qu’il n’y avait aucune honte à le nommer! En revanche, mon frifri, ma chatte, ma foufoune, alors là, vide intersidéral. Rien !

Copyright Lili Sohn – Casterman 2018

Les filles n’ont pas de zizi

Tout au plus, je savais que nous les filles, nous n’avions pas de zizi. Explication par l’exclusion donc. Est-ce un problème me demandez-vous ? Eh bien, oui.

Car en 2018, par exemple, peu de personnes savent encore par exemple à quoi ressemble anatomiquement le clitoris (non, ce n’est pas juste le petit bout, qu’on appelle gland d’ailleurs, oui oui, comme celui du zizi). Pourquoi ? Sujet tabou, le sexe féminin évidemment ! Longtemps, la femme a été considérée comme la mère ou la pécheresse. Alors, vous imaginez que ce sexe n’allait pas faire l’objet d’études, ni de discussions.

Mais alors, elles ont quoi?

Heureusement, cette situation de méconnaissance prend fin grâce à l’excellentissime Lili Sohn, qui, en 273 pages, nous explique tout, absolument tout, sur l’appareil génital féminin. Sans détours, sans faux semblant, et en nous mettant à contribution en nous demandant par exemple de dessiner notre minou, ou à tout le moins de le regarder dans un miroir (avouez, vous non plus vous ne l’aviez pas fait avant d’avoir atteint un âge certain!).

Les ingrédients de la vulgarisation sont là, schémas et explications scientifiques abordables à l’appui, approuvés par un gynécologue. Le récit est documenté, le scénario hilarant, et les dessins vifs et colorés pour un coté peps-acidulé qui nous fait considérer, comprendre et finalement (si ce n’était pas encore le cas) aimer notre sexe. N’hésitez pas à faire un tour sur son blog, vous y trouverez des extraits choisis de Vagin Tonic!

Copyright Lili Sohn – Casterman 2018

Allez, puisque je l’aime quand même bien Pierre Perret, je vous mets le lien vers Le zizi. Mais s’il vous plaît, quand vous chantez cette chanson, pensez à Lili et dites « frifri » : « Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le frifri ! »!

(4 / 5)Lili Sohn, Vagin Tonic, Casterman, 2018, 283 p., 20 EUR

Cette semaine, les amoureux des bulles se retrouvent chez Moka

Suivre:
Partager:

10 Commentaires

  1. 27 juin 2018 / 17 h 04 min

    Un guide excellent et essentiel, selon moi, à mettre entre toutes les mains.
    Je partage chaque point de ta chronique !

    • Aurore
      2 juillet 2018 / 19 h 51 min

      Merci à toi 🙂

  2. 27 juin 2018 / 23 h 10 min

    Bon, que dire ? En tout les cas, ça a l’air abordé avec beaucoup d’humour (et de rigueur).

    • Aurore
      2 juillet 2018 / 19 h 51 min

      Laisse-toi tenter Jacques, je suis certaine que tu vas en apprendre des choses !

  3. 28 juin 2018 / 10 h 55 min

    Ah oui! Je veux tout savoir 😀

    • Aurore
      2 juillet 2018 / 19 h 51 min

      Allez, viens Fanny, on chante!

  4. 30 juin 2018 / 15 h 03 min

    Si en plus le travail de vulgarisation est drôle ! Parfait combo !

    • Aurore
      2 juillet 2018 / 19 h 50 min

      Tu vas bien rire en la lisant 🙂

  5. 3 juillet 2018 / 17 h 36 min

    Vulgariser avec talent (et humour) n’est pas si simple. Ici la réussite semble totale !

  6. 9 juillet 2018 / 12 h 17 min

    Drôle et bien documenté ? Je prends, il n’y a pas d’âge pour apprendre… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *